Robes de mariée : toutes les tendances 2019

 
 

Saisons des défilés de prêt-à-porter, le mois de septembre est aussi synonyme des premiers essayages pour les futures mariées, soumises à l’épreuve difficile du choix de leurs robes de mariées. Pour parer à toute hésitation, nous avons sélectionné quelques modèles repérés aux dernières fashion et bridal weeks. 

“Love is all we need” chantaient les Beatles. Et en cette période intense de défilés, c’est en direction des futures mariées que certains yeux se tournent, en particulier ceux des créateurs de mode, qui savent combien les fiancées se tournent aujourd’hui vers la haute-couture et le prêt-à-porter pour choisir leurs tenues du jour J.

Dernier exemple en date ? L’ultra-influenceuse italienne Chiara Ferragni qui a convolé début septembre en Dior Couture, avec non pas une, mais deux robes de mariées réalisées sur-mesure. Un échange de bons procédés en somme, qui a permis de célébrer avec modernité le savoir-faire artisanal de la maison de luxe française, à l’image de Meghan Markle qui a scellé son royal wedding en Givenchy Couture et Stella McCartney.

Résultat ? Lors de la dernière Fashion Week, le label Rodarte n’a pas manqué d’agrémenter ses délicates robes et silhouettes romantiques de voiles en tulle coloré, qui n’était pas sans rappeler le précieux accessoire nuptial. Un défilé semi-bridal que les rédactrices mariage du monde entier n’ont pas manqué de commenter.

Quelques mois auparavant, c’est Viktor & Rolf qui faisait sensation à l’occasion de la Bridal Week new-yorkaise. Le duo néerlandais y présentait une collection de 17 créations immaculées aux lignes architecturales, dont cette combinaison pantalon au design résolument contemporain.

De façon plus raisonnable, des créateurs comme Naeem Khan twiste la robe de mariée à coups de jupes amovibles effrontées, de traînes à capuche aux accents street ou encore de voile aux longueurs ostentatoires. On aime particulièrement ce modèle doré à la féminité assumée qui a su mêler facilité de mouvement et détails chatoyants.

Sur un autre registre, le libanais Elie Saab continue d’éveiller la princesse qui sommeille en nous avec des créations dignes, une fois de plus, d’un véritable conte de fées. Inspirée des romanesques bals viennois, cette nouvelle collection bridal s’empare de matières précieuses, de silhouettes cintrées et de volumes grandiloquents pour des robes d’envergure royale.

Cette féminité fantasmée, on la retrouve chez Berta dont les créations somptueuses soulignent les courbes, jouent avec les transparences, tout en gardant le soupçon d’élégance qui convient.

Un jeu d’équilibriste que parvient à mener à bien Liz Martinez avec des robes aux dos-nus exquis, des broderies savantes et des jupons de tulle évanescents qui donnent des envies irrémédiables de se marier. 

Bohème ou bourgeoise, impériale ou rebelle, celle qui en 2019 fera l’objet de tous les regards aura du moins l’embarras du choix. Et si, de votre côté, le dilemme, l’hésitation, venait à se faire sentir, n’hésitez pas à nous contacter , nous sommes là (aussi) pour vous conseiller.

La shopping list d'Aurélie notre Personal Shopper :

- Rodarte
- Viktor & Rolf
- Naeem Khan
- Elie Saab
- Berta
- Liz Martinez